Dravidian Catharsis

45.00

By Yannick Cormier

 

Au Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde, les traditions les plus lointaines et les plus anciennes sont
restées intactes plus que nulle part ailleurs. Les puissantes présences des esprits et des dieux
vivants s’incarnent sous les masques, dans les corps qui s’abandonnent au moment du rite et
dans les dépouilles animales lors des sacrifices…
Des personnages dont on ne sait plus s’ils sont des hommes, des dieux ou des esprits, surgissent
dans leur évidence, réels et divins, naturels et surnaturels.
Des hommes et des femmes en transe s’enfoncent dans les ténèbres en pleine lumière ; elles ne
leur appartiennent pas, elles sont collectives, mises en scène ou libres. La psychologie
individuelle laisse place à un grand corps commun qui vibre à l’unisson.

 

« Pendant quinze ans, j’ai multiplié festivals et rituels, tournant obstinément le dos à l’univers poli de
l’hindouisme orthodoxe de l’Inde religieuse bien connu. Face à moi : vénération, extase, rage ou
rêverie, autant de variations autour de la figure humaine dans ce qu’elle a d’unique sur le reste du
vivant.
J’ai voulu donner un regard sur l’héritage séculaire de l’Inde d’aujourd’hui, plus proche de mon
imaginaire que du documentaire. Mon travail photographique mêle ainsi portraits frontaux, scènes
prises sur le vif et mises en scène, avec pour finalité l’envie de suggérer plutôt que de décrire. J’ai
cherché dans le quotidien vécu de l’intérieur, un sens qui dépasse l’anecdotique.
Je m’imprégnais ainsi de chacune des histoires individuelles, partageant le quotidien de ceux qui
m’accordaient leur confiance dans le huis clos de l’espace rituel. Inévitablement, la frontière entre
distance et intimité rendait incertaine, mais pleinement assumée, ma position initiale de simple
spectateur. »

 

Dravidian Catharsis est le fruit de cette profonde immersion dans la culture, le théâtre, les
traditions, et dans l’âme de cet univers mythologique du peuple tamoul. Une vision d’artiste, à la
fois brutale et poétique, qui débusque l’étrange rôdant derrière l’ordinaire.

 

220 pages
Offset print / 24 x 29 cm / Couverture cartonnée et toilée / Marquage argent

 

Photographs : Yannick Cormier
Texts : Valérie Gillet & Muruga Boopathy
Design : Studio Dirk
© 2021

48 en stock

Catégorie :
Description

Additional Information
Poids 1600 g